J’ai décidé d’écrire quelques mots sur un médicament appelé Zyban. Il n’est pas aussi populaire que le Desmoxan ou d’autres produits de sevrage en vente libre, mais on parle beaucoup de sa grande efficacité dans la lutte contre la dépendance persistante. J’ai eu le plaisir de connaître Zyban non pas par l’autopsie (j’ai arrêté de fumer en compagnie d’un autre agent), mais par les histoires d’un ami qui a malheureusement subi de nombreux effets secondaires négatifs après l’avoir utilisé. Avant de commencer à prendre ce médicament, vous devriez connaître certains renseignements importants à son sujet.

Zyban – fonctionnement et composition

Zyban sont des comprimés à libération prolongée délivrés sur ordonnance. La substance active de la préparation est un composé chimique affectant le système nerveux central appelé bupropion. Il est utilisé dans le traitement de la dépendance à la nicotine et a un effet antidépresseur. Il appartient au groupe des inhibiteurs de la recapture de la noradrénaline et de la dopamine et est également un antagoniste des récepteurs de la nicotine. L’action de Zyban consiste à bloquer la faim de nicotine et à soulager les symptômes du syndrome d’abstinence, qui apparaît après l’arrêt du tabac ou la réduction de la quantité de cigarettes fumées.

JE VEUX ARRÊTER DE FUMER !

Zyban – avis

Les opinions sur l’efficacité des préparations individuelles pour arrêter de fumer sont presque toujours partagées. Il en va de même pour le Zyban. Les opinions négatives sont entremêlées d’opinions positives et modérées. Certaines personnes qui utilisent ce médicament ont cessé de fumer de façon permanente et considèrent qu’il est recommandé.

De nombreux fumeurs considèrent le Zyban comme une moyenne, car ils ont seulement réussi à réduire la quantité de cigarettes qu’ils fument, mais pas à arrêter éventuellement. Il y a aussi un grand pourcentage de personnes qui ne recommandent absolument pas le Zyban – certains d’entre eux sont redevenus dépendants après le traitement, d’autres ont cessé de consommer la drogue pendant la thérapie à cause des effets secondaires négatifs, dont je parlerai dans un instant.

Zyban – effets secondaires

La première personne qui m’a dit à quel point elle se sentait mal après Zyban était une bonne amie de mon travail. Cependant, après avoir navigué sur Internet, j’ai remarqué que ce n’est pas le seul à avoir rencontré des effets secondaires désagréables de ce médicament, tels que des maux de tête et des étourdissements fréquents, de la dyspnée, des problèmes de sommeil. Un collègue a également mentionné des affections très désagréables du système digestif – nausées, vomissements et manque total d’appétit. Ne voulant pas continuer à être condamnée à la maladie et à l’inconfort, elle abandonna le traitement Zyban.

En dehors des effets mentionnés ci-dessus, les autres effets secondaires possibles de Zyban incluent : douleurs d’estomac, constipation, faiblesse corporelle, douleurs thoraciques, augmentation de la température corporelle, démangeaisons et éruptions cutanées, anxiété, angoisse, nervosité, agitation.

JE VEUX ARRÊTER DE FUMER EN TOUTE SÉCURITÉ !

Zyban – prix

Les prix des médicaments et des suppléments pour vous aider à arrêter de fumer peuvent varier considérablement, mais Zyban est l’un des plus chers. Un paquet contenant 30 comprimés coûte environ 200 PLN, et un paquet de 60 pièces coûte environ 350 PLN. La posologie du médicament dans les premiers jours de traitement est d’un comprimé par jour, les jours suivants vous prenez habituellement deux comprimés par jour. Zyban est généralement utilisé pendant environ 2 mois.

Zyban – est-ce que ça vaut la peine de l’atteindre ?

En résumé, le comprimé antitabac Zyban est une drogue puissante qui peut être une arme efficace contre la nicotine, mais son utilisation est associée à la possibilité de nombreux effets secondaires négatifs. Il peut avoir une mauvaise influence sur le psychisme et avoir un certain nombre d’effets négatifs typiquement physiques.

C’est donc à nous de décider si nous allons dépenser une somme importante pour un médicament que nous pourrions bientôt arrêter de prendre (en raison des effets secondaires) et qui ne nous donne pas vraiment la certitude à 100 % que nous ne recommencerons pas à fumer après la thérapie.

Nicotine Free

Il n’est pas nécessaire de prendre des drogues fortes avec toute une liste d’effets secondaires pour arrêter de fumer. Il suffit d’un peu de volonté et d’un agent de soutien à la nicotine de bonne qualité, qui est à base de substances naturelles. Pour ma part, je peux recommander Nicotine Free – je l’ai utilisé et je ne fume pas encore. La préparation ne présente aucun risque d’effets secondaires. Vous ne vous sentirez pas mal à ce sujet, et vous ne dépenserez pas non plus 48 € pour 30 pilules, comme pour Zyban.

Nicotine Free coûte 24 € pour 60 gélules à l’achat d’un pack, mais seulement 20 € pour 60 comprimés à l’achat de 2 packs à la fois. Le prix est encore plus bas dans le pack 3+1 gratuit.

Le Nicotine Free se distingue par sa bonne qualité et ses performances multi-pistes. En même temps, la préparation bloque les récepteurs de nicotine, détoxifie, favorise le déplacement de la nicotine du corps, stimule le métabolisme et empêche la prise de poids après l’arrêt du tabac.

JE VEUX ARRÊTER DE FUMER DE FAÇON SÉCURITAIRE ET EFFICACE !